Pérou : bilan et conseils

Cet article est surtout destiné aux voyageurs qui pourraient éventuellement nous lire, nous-mêmes nous étant appuyé sur de nombreux blogs pour organiser notre voyage… Pas de leçon à donner, simplement notre ressenti.

Nombre de jours sur place : 40 jours
Nombre de jours en Amazonie : 4 jours → pour aller dans la vraie jungle, il faut bien plus
Nombre de jours sur Cusco / Macchu : 7 jours → sûrement pas suffisant car nous n’avons même pas fait la vallée sacrée
Période : août / début septembre
Climat : sur la côte chaud / à Lima gris gris gris / vers le Machu, bon en journée, frais et humide le soir / sur le Lac Titicaca, chaud en journée, frais le soir
Budget : 902€ par personne (pour le budget voyage global : se référer à la page budget / pour le budget Pérou plus en détails : voir à la fin de cet article)

Nous ne pensions pas rester aussi longtemps au Pérou mais nous avons passsé pas mal de jours dans les transports et à attendre… Et puis surtout, il y a tellement de choses à voir !

Le Pérou est vraiment sublime, de la côte désertique à l’altiplano en passant par les sommets enneigés ou encore l’Amazonie, tout nous a laissées bouche bée ! Nous qui ne connaissions que l’Asie, on peut vraiment dire que tout est grandiose dans ce pays.

Tout comme en Equateur, il est facile de comprendre et d’apprendre l’espagnol ici, les Péruviens parlant vraiment distinctement et doucement. Notre espagnol s’étant en plus amélioré, on a pu avoir de véritables discussions avec les locaux : quel bonheur ! On les as trouvés d’ailleurs plutôt faciles à aborder et très sympas.

Après un séjour riche en graisses en Equateur, retrouver des plats variés nous a fait le plus grand bien. En plus, on a pu découvrir quelques plats régionaux typiques, ce qui était bien sympa. Seul point négatif : on n’a pas pu tester la nourriture de la soi-disante capitale culinaire de Lima car hors budget !

Et hors budget car les logements (sans même parler de Lima) sont chers. Pas autant qu’en Equateur certes mais chers quand même. A noter qu’il ne faut pas toujours croire les hôtels de bas à moyenne gamme quand ils vous assurent que l’eau est chaude… “Muy caliente” mon cul !

Nous n’avions pas encore testé les longs trajets en bus. Mais là, c’est chose faite puisqu’on a passé entre 10h et 20h dans les transports (par trajet évidemment) ! Du coup, on s’est bien rendu compte de la grandeur du pays. Bon, ça paraît long au départ et puis, on s’y habitue. Il faut préciser que nous avons essentiellement voyagé dans des bus de nuit haut de gamme : 1) parce que c’est plus secure et 2) parce qu’on est bien mieux installé dans un bus cama (“lit”) que semi cama (“moitié de lit”). Du coup, c’est quand même un budget non négligeable, bien plus cher qu’une nuit d’hôtel.

Côté activités, petit bilan infos de ce qu’on a fait :

Amazonie (cf. Dans la jungle, terrible jungle) : nous avons donc pris un bus, un mini bus, un cargo pour passer de la côte à Iquitos, soit 9 jours (dont 4 d’attente d’un bateau potable à Yurimaguas). Nous ne regrettons pas du tout notre choix, le voyage en bateau sur le fleuve Amazone était vraiment chouette et reposant. Il faut simplement avoir du temps et comprendre que le bateau ne partira que lorsqu’il sera chargé à bloc (d’où peut-être l’intérêt d’en choisir un petit, les Eduardo nous avait été conseillés)… On a aimé nos premiers pas dans la jungle à Santa Maria de Fatima (à 15km d’Iquitos, soit 2h de bateau !) même si on sait pertinemment que la vraie jungle, ce n’est pas ça : est-il d’ailleurs vraiment possible de la découvrir…?

Canyon de Colca (cf. Prépa physique) : on a trouvé que ce site était un peu “survendu”. Certes, on a vu des condors des Andes, certes on a marché dans le Canyon (très beau) mais très franchement, on a du en voir seulement une micro infime partie. Nous n’avons fait que 2 jours de marche mais les agences qui proposaient des treks plus longs n’avaient pas l’air d’aller bien plus loin non plus. Et pour couronner le tout, on a trouvé que les repas étaient vraiment très légers pour les efforts demandés ! Bref, un peu déçues.

Machu Picchu (cf. Prépa physique) : c’est indiscutable, il faut voir le Machu Picchu quand on visite le Pérou. Même si on a en vu des centaines d’images sur Internet et des dizaines de documentaires à la télévision, en vrai, c’est autre chose !
Et contrairement à ce qu’on peut croire, on peut y aller sans se ruiner (c’est-à-dire pas en train) par ses propres moyens (Cusco-Santa Maria : en bus ou mini bus / Santa Maria-Santa Theresa : en mini bus ou voiture / Santa Theresa-Hidroelectrica : en collectivo ou voiture / Hidroelectrica-Aguas Calientes : à pied = 1 journée de voyage = 50 soles, soit 13€ un trajet).
Et contrairement à ce qu’on peut croire, on peut acheter son billet la veille pour le lendemain à Aguas Calientes ! A noter pour le billet : tout le monde s’arrache les billets pour grimper sur le Huayna Picchu (150 soles), une des montagnes qui encadre le Machu, mais pour 10 soles de moins et aucune attente, on peut grimper sur la Montaña, la montagne en face du Huayna, celle d’où sont prises toutes les photos que tout le monde connaît du Macchu. Seule difficulté : la montée rude, très rude… On conseille vraiment de prendre un billet pour l’une de ses deux montagnes en plus du billet Machu car il permet de le surplomber : magique !
Par ailleurs, nous n’avons pas eu le temps de faire la vallée sacrée et tous les sites incas mais un trek sur plusieurs jours doit vraiment valoir le coup.

Lac Titicaca (cf. Et sinon, on a fait quoi d’autre au Pérou ?) : nous avons beaucoup aimé notre séjour chez l’habitant sur l’île de Taquile. D’une part, l’île est sublime (au regard des autres îles que nous avons pu voir sur le lac genre Uros), d’autre part, notre famille hôte (trouvée via l’agence de bateau de la communauté de Taquile) nous a parfaitement reçues. On serait bien resté plus d’une nuit…

Nous voulions également voir les lignes de Nazca mais nous y avons renoncé pour deux raisons : 1) il paraît que le mirador qui permet de voir quelques lignes ne permet pas en fait de les voir 2) pour les voir, il faut donc les survoler en avion mais il paraît que le vol donne la nausée, vraiment la nausée…

En résumé, nous avons passé 5 semaines entre la côte, l’Amazonie et les Andes mais 5 semaines supplémentaires n’auraient pas été de trop pour découvrir le reste de ce fabuleux pays qui nous a offert des paysages incroyables et une grande richesse culturelle. Bref, on y reviendra, c’est sûr !

Pérou - le budget plus en détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>