La logistique

N’étant pas, pour l’instant, des voyageuses au long cours, nous expliquerons juste, humblement, quelle a été notre démarche de préparation. La décision de tour du monde étant prise, nous nous sommes rapidement inscrites chez ABM (Aventure du bout du monde) afin de rencontrer d’autres voyageurs, avoir accès à toute leur documentation (ils possèdent les guides touristiques de tous les pays du monde) ou encore participer à des soirées à thème (« Pérou », « La photographie en voyage », « Voyage au long cours »…).

Nous avons également commencé à éplucher les blogs de voyageurs sur internet afin d’une part, d’y trouver des informations sur les préparatifs d’un voyage et d’autre part, regarder l’organisation de leur blog puisque nous voulions créer le nôtre.

De nombreux livres nous ont aussi aidées à nous organiser ou simplement à rêver :
- Petite bible à l’usage des grands voyageurs (une fiche par pays, 250 pays) pour « choisir nos destinations »
- La Bible du grand voyageur pour des astuces en voyage (faire son sac, se déplacer, se nourrir, se loger, se soigner…)
- Partir autour du monde pour des conseils sur des voyages au long cours (préparatifs, équipement, transports…)
- Ils ont fait le tour du monde pour se dire qu’on n’est pas seul à prendre le large (32 portraits de blog-trotters aux profils vraiment très différents : voyageuse seule, voyage en famille, sur un bateau, en solex, en ski, avec 10 000€ ou 300 000€ de budget…)
- Portraits d’ailleurs pour lire et regarder des carnets de voyageurs
- Tropical Spray et Extra Muros, deux ouvrages du globe painter Julien Seth Malland
- WordPress, un CMS pour créer et gérer blogs et sites web pour la création du site : plus qu’indispensable !

Enfin, nous (surtout Julie, l’organisatrice en chef !) avons dégainé nos premiers tableaux Excel, avec toutes les tâches à effectuer avant notre départ, l’équipement à nous procurer et tout et tout et tout !

Billets et itinéraire

Notre rêve : faire l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du sud, le Moyen Orient, l’Océanie et l’Amérique centrale ! On établit un premier tableau de tous les pays qui nous attirent. Bilan 73 pays ! Il va falloir faire des choix.

Départ prévu courant décembre 2013 pour une durée d’un an (à peu près) et budget maximum, 15 000 euros par personne. Il va falloir faire des choix.
1er itinéraire : Afrique du Sud, Tanzanie, Kenya, Jordanie, Inde, Népal, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Indonésie, Nouvelle-Zélande, Chili, Pérou, Bolivie, Argentine, Brésil.

Nous prenons rendez-vous chez Connaisseurs du Voyage, pour établir un devis de notre magnifique parcours.
Nous sommes reçues par Gilles, qui se montre sympathique et de bon conseil. Nous voulons voyager tranquille, sans courir tout le temps alors notre projet est réalisable, mais si nous partons 2 ans et avec un budget plus conséquent ! Il faut faire des CHOIX !
L’Afrique est rapidement écartée ! La Jordanie se fera hors tour du monde.
2ème itinéraire : Inde, Népal, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Indonésie, Nouvelle-Zélande, Chili, Pérou, Bolivie, Argentine, Brésil.

Un 2ème devis est demandé à Gilles, qui gentiment s’exécute, mais nous signale au passage qu’une prochaine proposition serait facturée 100€ ! Tout de suite moins sympathique le Gilles ! Bye bye Connaisseurs du Voyage !
Nouvel épluchage de sites internet et cette interrogation sur la Nouvelle-Zélande : est-ce que ça vaut le coup de passer vite fait en plein hiver ? Et ça va faire exploser notre budget, on pourrait se faire plaisir sur autre chose, ça a l’air bien sympa les Galápagos !
Décision : on écarte la Nouvelle-Zélande.
3ème itinéraire : Népal, Inde, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Indonésie, Equateur / Galápagos, Pérou, Brésil, Bolivie, Chili, Argentine.

Nous allons essayer de prendre le moins possible l’avion. Cependant, certains vols semblent indispensables : Paris-Katmandou // Chennai-Bangkok // Phnom Penh-Kuala Lumpur // Kuala-Lumpur-Jakarta // Jakarta-Sydney // Sydney-Santiago // Santiago-Quito // Rio-Santiago // Ushuaia-Buenos Aires // Buenos Aires-Paris. Bien évidemment, tout ça, ce n’est que prévisionnel. On étudie le prix des vols à l’unité et finalement ça ne paraît pas beaucoup plus cher qu’un billet tour du monde. Et surtout nous serons tellement plus libres alors on valide, pas d’anticipation, on achètera un billet pour le Népal et on se laissera porter. Mais ce 3ème itinéraire nous plaît bien.

Papiers et formalités

Nos passeports sont à jour.

Seuls les pays d’Asie nécessitent un visa. Nous partons avec les deux premiers pour le Népal et l’Inde. Une escale à Bangkok est prévue pour les suivants car il semble plus facile de se les procurer là-bas. Les prendre aux frontières reste possible.

Nous nous procurons un permis de conduire internationale qui nous servira non seulement à louer des véhicules mais également comme caution dans les hôtels, etc., histoire de garder toujours avec nous nos passeports.

Nous partons avec des copies de tous nos documents officiels (passeport, carte d’identité, billets d’avion, permis de conduire, papiers de banque…) et nous nous les envoyons également sur notre boîte mail. Les papiers importants (et leur gestion) sont laissés à nos proches avec des procurations.

Santé et assurance

Nous avons parfaitement confiance en nos corps mais il faut avouer qu’en tant qu’anciennes sportives, la rouille et les traumatismes nous ont déjà bien entamées. Nous devons passer en revue tous nos divers bobos pour envisager sereinement le voyage : Pascale, bonne cliente des dentistes et surtout des genoux totalement arthrosés, Julie, un dos spondylolisthésié. Bref impossible de penser qu’on va pouvoir porter un sac à dos tranquillement pendant des mois !

Pascale : rdv chez le rhumato pour les genoux. Magie de la science, des injections d’acide hyaluronique dans l’articulation permettront de lubrifier tout ça. Parfait.

Julie : rendez-vous chez le dermato, la gynéco, l’ophtalmo, le podologue, la dentiste. Bilan sanguin « NFS chimi iono ». Tout semble aller pour le mieux (merci les séances de kiné !) malgré une reprise sportive difficile…

Bien évidemment, nous ne pouvons pas partir sans être à jour au niveau vaccins : fièvre jaune, fièvre typhoïde, hépatites A et B et rage (pour lutter l’une contre l’autre !). Nous laissons de côté le vaccin contre l’encéphalite japonaise… Inch Allah !

Bon désolées messieurs pour ce paragraphe, mais pour nous c’est un vrai questionnement : comment gérer les cycles menstruels ?
Partir avec 5kg de tampons et autres, pas possible !
Partir sans rien, un peu risqué car va-t-on trouver le nécessaire partout ?
Et nous découvrons les « coupes menstruelles » qu’on ne connaissait pas ça. La vidéo de la « cup » selon Madmoizelle vaudra toutes nos explications :

Tous les blogs et livres semblent s’accorder à dire que l’assurance voyage Marco Polo d’Avi est la plus adaptée à un tour du monde. Il suffit de souscrire en ligne une ou deux semaines avant et hop hop hop on est assurées ! Avantage non négligeable de cette assurance : il est possible de souscrire à des options « sports à risques » à tout moment pendant le voyage et pour la durée qu’on veut.

Equipement

Blogs et bouquins nous aident rapidement à définir les essentiels de notre sac. D’autres sites Internet comme Privatesportshop et autres sites de vente privée et discount nous permettent d’alléger la facture.
Mais une multitude de questions nous taraude : un sac à dos homme ou femme, des chaussettes en laine ou coton, des chaussures de randonnée montantes ou des plus légères, une caméra ou un appareil photo qui fait des vidéos… Bref des questions, des questions et encore des questions, on en revient toujours à la même chose, il faut faire des choix et toutes les réponses ne se trouvent pas dans nos lectures. D’ailleurs, nous devrions arrêter de lire et faire nos propres choix.

Sac à dos :

Le Vieux campeur est vraiment de bon conseils.
Pour Julie: Deuter Air Contact Pro 55+15L pour femme
Pour Pascale: déjà quelques voyages avec un DEUTER, c’est un modèle homme, ce n’est pas parfait car il manque d’ouverture. Autre détail important, les bretelles d’un sac homme sont plus larges, et quand tu as pris un peu de poitrine, et bien ça gène! Mais il fera l’affaire.

2 sacs à dos de 30l Millet miage en promo sur Cdiscount, ils sont vraiment chouettes pour la petite randonnée, nickel quand les sherpas porteront les gros, après ne sont-ils pas trop volumineux en tant que 2ème sac? On verra bien!

Vêtements :

Veste : achat d’une veste 3 couches de qualité, histoire que ça tienne un an : ça fait mal un K-way à minimum 300€, et encore c’était des promos! Pour Julie : Arc’Teryx Theta AR. Pour Pascale : Mountain Hardwear.

Pantalons de randonnée : encore un vrai vendeur au Vieux Campeur qui connaît vraiment les produits et nous trouve en plus les promos!!! Pour Pascale : un pantalon chaud Salewa et un pantalon léger North Face Trekker convertible. Pour Julie : un pantalon chaud Millet et un pantalon léger North Face Trekker convertible.

Autres : des bonnes chaussettes, des collants et des tee-shirts en laine mérinos pour les grands froids et pour les odeurs ! Pour le reste, on s’habillera local.

Haute technologie :

Ordinateur : petit, léger, avec un bon disque dur et une bonne mémoire internes, un processeur Intel. Julie choisit le Asus truc muche (Asus Vivobook S200E CT182H), Pascale lui fait confiance.

Appareil photo : des doutes d’abord sur l’achat d’un compact expert ou d’un réflex. Le compact : pratique pour le côté léger et discret mais quelle qualité de photo? Le réflex : encombrant, difficile à sortir discrètement et lourd, très lourd. On a une fois de plus épluché internet et, sur la gamme compact expert, le Sony RX100 sort grand vainqueur des critiques. Mais le doute persiste… Une soirée « La photo en voyage », organisée chez ABM, nous permet de rencontrer Laurent. Dingue d’images voyageant pour la photo avec 8kg de matériel à chaque fois (tout ce que nous ne voulons pas!), il nous conforte néanmoins sur l’achat du Sony RX100 « une véritable prouesse de technologie », lui-même possédant cet appareil. Le choix est donc fait !

Polaroïd : en parcourant des blogs de voyageurs, on découvre un globe-trotteur (dont on ne se souvient pas du nom…) qui se prend en photo avec un polaroïd avec des gens rencontrés au cours de son voyage. Nous trouvons l’idée plus que sympa et commençons à faire quelques recherches sur ces appareils. Après réflexion, on se dit que l’accessoire Polaroïd de l’appareil Lomography Diana F+ que possède déjà Julie fera l’affaire. Il ne reste plus qu’à se trouver une solution de stockage et d’achat sur place de polaroïd vierges… Et ça, ce n’est pas gagné !

Caméra : encore un questionnement, prend-on une caméra, type GoPro? C’est encore une dépense mais ça nous paraît indispensable, surtout en parcourant les vidéos d’amis partis en voyage avant nous. Nos familles et amis apprécieront de voir nos bouilles et entendre nos bêtises de temps en temps. Une vente privée Rollei Bullet 5S Outdoor avec harnais poitrine & perche télescopique nous séduit car à niveau de qualité égale avec une GoPro, la Rollei est beaucoup moins cher.

Tableau excel

Blog, réseaux sociaux et logiciels

Tout le monde l’aura compris, la technologie, c’est le domaine de Julie !
Nous voulions créer un blog pour que nos proches puissent suivre nos aventures. Nous le voulions pratique (parce que nous avons souvent perdu le fil dans les blogs de voyageurs que nous avons consultés) et aussi un peu esthétique (enfin qui nous ressemblait surtout !). Julie choisit donc de créer un site/blog WordPress en suivant toutes les instructions de son nouveau livre de poche (cité plus haut) : un vrai jeu d’enfant ! Sauf évidemment quand il faut mettre le nez dans les codes html… Mais nous sommes assez contentes du résultat. Pour le côté esthétique, Julie créera plein de petits dessins sur Photoshop. Et pour l’hébergement, nous choisirons OVH.

Ne souhaitant pas alourdir notre site, nous créons en parallèle des comptes sur Flickr pour les photos, Youtube pour les vidéos à la con et Viméo pour des vidéos un peu plus sympas (si on y arrive bien sûr).

Concernant les logiciels, on embarque sur notre ordinateur Photoshop (pour des petits dessins), Bridge (pour classer les photos) et Premiere Elements (pour les vidéos). Merci Adobe !

5 thoughts on “La logistique

  1. Patrick

    Polaroîd… Les pellicules vierges je les trouve déjà ni à Paris ni à Londres alors en plein coeur de la steppe népalaise j’ai un affreux doute…

    Et pour les vidéos, surtout, please ! , qu’elles soient à la con et qu’elle nous fasse rigoler !!

    Reply
  2. Corinne Patin

    Les photos sont superbes, Julie. Très bon Noël et bonne
    suite de périple à toutes les deux. Un très beau tour du monde. Je
    t’embrasse. Coco la patinette (Corinne Patin)

    Reply
  3. Maryvonne et Alan

    Coucou Julie et Pascale,
    Nous venons d’avoir par Martine et Philippe vos coordonnées de blog. Super… Vous devez approcher de l’Inde, pays que vous aimerez surement avec ses modes de vie si différents des notres. C’est un pays que nous aimons beaucoup et où vous allez pouvoir parler anglais.
    Bonne continuation au cours de votre voyage que nous suivrons..
    Biz Maryvonne Alan

    Reply

Répondre à Maryvonne et Alan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>