Et sinon, on a fait quoi d’autre au Pérou ?

20140904_Perou-LacTiticaca-Taquile

Pendant ces cinq dernières semaines au Pérou, nous n’avons pas “uniquement” visité l’Amazonie, Colca et le Machu. On aurait pu mais nous serions passées à côté d’autres petites merveilles (ou pas). Pas évident de les regrouper sous un même thème alors voici un court résumé du reste de nos aventures.

CHICLAYO / LAMBAYEQUE – TRUJILLO / HUANCHACO
Du mardi 29 juillet au dimanche 3 août 2014

Chiclayo n’a pas vraiment été un choix mais plutôt un hasard. Notre bus, en provenance de Cuenca (Equateur) devait nous déposer dans la ville de Piura. Sauf qu’en feuilletant un peu plus notre guide, Piura ne faisait pas tellement rêver et compte tenu de l’allure excessive à laquelle nous avançions, nous allions atteindre la ville vers 5h du matin. Pas le top pour trouver une guest house à cette heure-là ! Coup de bol, notre bus allait jusqu’à Chiclayo, du coup, on a poursuivi.

Soyons sincères, Chiclayo, ce n’est pas la plus belle ville que nous ayons visitée mais sa petite voisine de Lambayeque cache, elle, un trésor : el Museo Tumbas Reales de Sipan, le musée des tombeaux des rois du Sipan (civilisation Moche). Pas souvent qu’on s’extasie dans un musée mais là, c’est probablement dans notre top des visites culturelles. Les fouilles des tombeaux ont permis de découvrir des merveilles de bijoux en tout genre, principalement en or et en cuivre. Malheureusement, les photos à l’intérieur n’y étaient pas autorisés et les copies des bijoux plus qu’affreuses !

Nous avons poursuivi notre route vers la “station balnéaire” de Huanchaco. Loin (très loin) des plages de rêve qu’on peut imaginer (genre Galapagos), nous avons quand même pu prendre un bon bol d’air marin ! Mais surtout pu visiter un site archéologique encore en fouille : les Huacas del Sol y de la Luna, les temples du soleil et de la lune, la plus grande structure précolombienne du Pérou, également attribuée à la civilisation Moche (j’arrête là pour les infos culture). On ne peut nier la beauté des édifices, les fouilles et les restaurations révélant des frises et des sculptures splendides. Malheureusement sûrement pas assez beau et intéressant à nos yeux pour nous donner envie de visiter le deuxième site archéologique tout proche : Chan Chan (civilisation Chimu). On vous l’accordre, ça fait un peu les meufs blasées là…

LIMA
Les mardi 19 et mercredi 20 août 2014

La capitale péruvienne était un peu le passage obligé pour nous qui voulions rejoindre rapidement la côte depuis l’Amazonie (pour rappel, en bateau côte nord-amazonie = 9 jours de transport / en avion amazonie-lima = 1h30). La ville en elle-même nous a semblé plutôt sympathique à vivre (centre historique joli, quartier résidentiel, tags !) mais deux éléments nous ont fait fuir :

1- Le temps ! Lima se trouve sur la côte et il y règne, neuf mois sur douze, un épais ciel blanc qui rend la ville pâle, les températures basses et le moral à zéro. En résumé, il fait meilleur dans le nord de la France !

2- Qui dit capitale, dit argent. Et payer un dortoir le prix d’une chambre à deux (que nous trouvons déjà chère) limite les possibilités de se faire plaisir sur le reste. Du coup, nous serons passées à côté d’un de nos plus grands plaisirs : la bouffe. On avait lu partout que Lima était une capitale gastronomique, dommage, on n’y aura pas goûté !

LAC TITICACA
Du mercredi 3 au vendredi 5 septembre 2014

Difficile de choisir parmi toutes les îles du lac et les infos du Lonely ne donnent pas forcément envie. On sait qu’on va se retrouver, encore une fois, chez Disney : déguisements pour faire plaisir aux gringos, photos payantes, harcèlement commercial, bref, tout ce qu’on aime !

Cependant, une île attire plus notre attention : la Isla de Taquile. Après avoir refusé un tour vendu par un “guide” à 55 soles, nous prenons ce même tour à l’agence de la communauté de l’île pour 25 soles ! Et on tente une nouvelle expérience de “J’irai dormir chez vous”, pas vraiment convaincues de notre choix vu nos expériences passées…

Au port, on se rend vite compte que notre bateau est un des seuls à transporter des locaux : 1er bon point ! Après plus de 2h30 de navigation et un arrêt à oublier sur l’île d’Uros (plus Disney, tu meurs !), la Isla de Taquile nous paraît tout de suite plus authentique avec son air de Provence. Et surtout, plus un seul touriste sur l’île après 2h de l’après-midi : 2ème bon point !

Accueillies, avec un couple franco-vénézuelien, Astrid et Elyxandro, et leur fils Eloan, par Inès et sa famille (des Quechuas), on sent que “ça peut l’faire”. Et, en effet, la balade sur l’île se révèle dépaysante, désertique et oxygénante (on est à 4000 m quand même !), le repas en famille comme à la maison… Y’a pas à dire, quand on peut communiquer et partager (si si, on parle espagnol maintenant !), ça change tout !
Après une bonne nuit de sommeil sous quatre couvertures, place au folklore quand même : Felipe, le papa, nous explique les traditions vestimentaires des habitants de l’île. Et ici, comme rarement ailleurs dans le monde, ce sont les hommes qui portent les plus beaux costumes (bonnet blanc et rouge pour les jeunes garçons, bonnet rouge et bleu pour les hommes mariés, bonnet multicolore pour les “autorités” de l’île…). Et ce sont même eux qui les tricotent (mais on ne dira pas que les accessoires les plus jolis et les plus fins sont tissés par leurs femmes) ! Bref, une famille super, de vrais échanges, une expérience à renouveler quoi !

Et on a tellement aimé qu’on passe la frontière et qu’on reste sur le Lac Titicaca côté Bolivie !

Bref on en a fait des choses

4 thoughts on “Et sinon, on a fait quoi d’autre au Pérou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>