Cambodge : bilan et conseils

Cet article est surtout destiné aux voyageurs qui pourraient éventuellement nous lire, nous-mêmes nous étant appuyé sur de nombreux blogs pour organiser notre voyage… Pas de leçon à donner, simplement notre ressenti.

Nombre de jours sur place : 21 jours
Nombre de jours à Phnom Penh : 3 jours → 1 jour de plus nécessaire car beaucoup de choses à voir
Nombre de jours à Battambang : 2 jours → suffisant
Nombre de jours à Siem Reap / Angkor : 4 jours → 1 jour de plus pour se reposer aurait été bien !
Nombre de jours à Kratie : 3 jours → suffisant
Nombre de jours à Ban Lung / Ratanakiri : 4 jours → pas assez si on veut rester chez l’habitant
Période : mars
Climat : chaud, très chaud
Budget : 564€ par personne (pour le budget voyage global, se référer à la page budget / pour le budget Cambodge plus en détails : voir à la fin de cet article)

Vouloir voir beaucoup de choses en peu de temps induit une fréquence « visites / transports / changements d’hôtel » assez élevée, un budget plus conséquent mais surtout une grosse fatigue ! Si c’était à refaire, nous serions donc restées une semaine de plus au Cambodge.

Commencer la découverte du pays par Phnom Penh nous a certainement permis d’aborder le pays différemment (cf. article « Culturons-nous« ). La visite de la prison S21 et encore plus celle des Killing Fields nous ont mis une belle claque. Impossible après de continuer à parcourir le pays sans faire le lien avec son histoire sanglante.

Ce n’est qu’à Angkor où la magie du site opère et vous fait (presque) tout oublier. Certes touristique (et encore, nous ne nous sommes pas senties oppressées), Angkor reste, pour nous, une destination immanquable car tout simplement grandiose !

En revanche, ce que nous ne referions pas, ou sûrement différemment, c’est le pseudo-trek dans la jungle car, en période sèche, c’est la rase campagne ou la forêt. La découverte des minorités ethniques qui accompagnait ce trek n’a pas été très enrichissante non plus (à cause des guides peut-être?). Passer une semaine dans un village, et non le traverser, reste probablement la meilleure façon de rencontrer et comprendre d’autres cultures (cf. article « Rendez-vous en terre inconnue« ).

Nous avons apprécié nos rencontres avec les Cambodgiens, aussi furtives qu’elles aient pu être. En revanche, difficile (mais compréhensible) de parler de la période Khmer Rouge avec eux, encore trop présente dans la mémoire collective (l’étude de cette période n’est même pas abordée à l’école!).

Côté bouffe, quand vous avez déjà fait la Thaïlande ou le Vietnam, les saveurs Cambodgiennes ne sont pas celles que nous garderons à l’esprit.

Côté argent, le fait que tout soit en dollars fait probablement augmenter les prix. Les visites ne sont pas hors de prix mais tout est payant et certains sites nécessitent de sortir de la ville (location scooter, tuk tuk…).

En résumé, nous avons eu la sensation de courir en permanence car le Cambodge est vraiment riche culturellement donc beaucoup, beaucoup de choses à voir. Nous restons également un peu frustrées de ne pas avoir pu échanger plus avec les Cambodgiens sur l’histoire de leur pays.

Cambodge - le budget plus en détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>