Bolivie : bilan et conseils

Cet article est surtout destiné aux voyageurs qui pourraient éventuellement nous lire, nous-mêmes nous étant appuyé sur de nombreux blogs pour organiser notre voyage… Pas de leçon à donner, simplement notre ressenti.

Nombre de jours sur place : 23 jours → pas assez parce qu’on n’a pas fait grand chose !
Période : septembre
Climat : en altitude, chaud en journée, frais le soir / dans le Sud Lipez et le Salar, frais et ensoleillé en journée, froid le soir / à Sucre et à Santa Cruz, très chaud
Budget : 602€ par personne (pour le budget voyage global : se référer à la page budget / pour le budget Bolivie plus en détails : voir à la fin de cet article)

Nous aurions pu en faire bien plus mais pour une fois, on a pris le temps de se (re)poser.

On nous avait dit plein de choses sur la Bolivie : “il y a des grèves tout le temps”, “les transports, c’est un vrai calvaire”, “le pays est rustique”… Nous n’aurons (mal)heureusement pas eu l’occasion de tester tout ça !

Nous n’avons eu aucun souci de bus (ah si une petite panne en passant la frontière à Copacabana mais il paraît que c’est fait exprès…), ils étaient même en plutôt bon état et à l’heure. Cerise sur le gateau, nous avons même eu des chauffeurs très prudents ! Se munir de son duvet est parfois nécessaire sur certains trajets (genre La Paz – Sucre) mais pas du tout sur d’autres (type Oruro – Santa Cruz).

Nous avons pu tester également le train. Le premier trajet d’Uyuni à Oruro se fait de nuit, le train est top même en seconde classe (il y en a trois) et le prix est très abordable. En revanche, prendre le train de Santa Cruz à Quijarro pour se diriger vers le Brésil est une vraie arnaque ! Non seulement le prix est exhorbitant (certains jours) mais en plus, la nourriture, non comprise dans le tarif évidemment, est ridicule (un micro sandwich sans accompagnement). Du coup, mieux vaut prendre ce train les jours où il n’est pas cher et apporter soi-même sa bouffe.

Question budget, la Bolivie reste une destination vraiment bon marché, notre budget journalier “élevé” (26€/jour) s’expliquant par la rencontre avec des français super sympas avec qui on a bu des coups (bah oui hein, pourquoi se priver ?!) ainsi que des achats…

On attendait justement avec impatience d’entrer en Bolivie pour faire du shopping et on s’en est donné à coeur joie, l’artisanat y est vraiment moins cher qu’au Pérou ! Acheter à Copacabana et à La Paz était une bonne idée puisque nous n’avons rien trouvé ailleurs. En revanche, l’envoi du colis coûtait quasiment la même chose qu’en Equateur et au Pérou à notre grand étonnement (envoi uniquement par avion).

Côté activités :

Sur le Lac Titicaca, nous avons visité le nord de la Isla del Sol et avons vraiment été déçues (bon, il ne faut pas exagérer, c’est beau quand même) par rapport au séjour que nous avons passé sur la Isla Taquile côté Pérou. Il y manque de la vie humaine…

Nous voulions également faire un trek dans les montagnes du nord mais le Lonely (et notre flemmite aïgue) nous a découragées : certaines zones sont dangereuses (vols, voire kidnapping) et le tourisme y est en développement donc, peu de touristes certes, mais difficile de trouver des guides de qualité et des bonnes conditions de sécurité.

Nous n’avons rien fait non plus autour de La Paz bien que les activités s’y prêtent. La grosse flemme…

Sur Sucre, nous sommes arrivées pendant la fête de la Vierge de Guadalupe, belle occasion de voir à quoi ressemble une fête bolivienne. Musique et danse pendant 2 jours ! La ville est agréable et moderne, en revanche, les activités proposées aux alentours ne font vraiment pas rêver et sont chères.

Impossible de manquer le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni. Nous avions choisi de commencer le tour de Tupiza et finir sur Uyuni. Les tours de 4j/3n sont exactement les mêmes et nous avons choisi La Torre Tours, sans regret. Nous sommes contentes d’avoir tourné dans ce sens car il y avait moins de monde. En général d’ailleurs, à cette période de l’année (3ème semaine de septembre), nous n’avons pas croisé beaucoup de touristes. Bref, c’était génial !

De Tupiza, j’ai (Julie) également pu faire un petit tour à cheval. Le parcours de 3h donne un avant-goût des paysages alentours. C’est sympa. Mais le faire plus longtemps doit être bien mieux !

Pas grand chose à dire sur Santa Cruz, hormis notre sortie aux dunes de sable qui, à une autre période de l’année, doit être bien plus exotique car entourées d’eau…

Un petit mot quand même sur les paysages : WAOUUUH ! On passe du froid des montagnes et des déserts à plus de 4000m à la chaleur des plaines. C’est magique : des pays dans un pays. Un peu comme en Equateur et au Pérou, y’en a pour tous les goûts !

Info people : on apprécie de plus en plus de pouvoir parler et échanger avec les locaux (genre on parle en espagnol oui oui !), surtout qu’ils font en général de vrais efforts pour nous parler doucement et simplement. Bref, on a trouvé les Boliviens bien mignons !

Coté hôtel, nous avons eu plutôt de bonnes surprises, propres et bon marché avec des espaces cuisine qui nous permettent de varier les plaisirs (on s’est gavé d’avocats) et de réelles économies. Pour les repas, nous avons continué notre découverte des “menus pas chers”, soupe, viande et féculents !

En résumé, trois semaines ne suffisent pas à découvrir tout le pays. On a tout aimé donc on va devoir encore revenir !

Bolivie - le budget plus en détails

2 thoughts on “Bolivie : bilan et conseils

  1. Mathilde

    Et les français ont bien apprécié de boire des coups avec vous aussi!!!
    D’ailleurs vous savez que vous avez une invit’ pour venir passer un week-end chez moi à Castres (oui bon, je sais, c’est pas très exotique!!!), on boira des coups, on mangera du fromage et du saucisson..; et vous retrouverez Maggie, qui va super bien!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>