Au soleil !

20150116_Argentine-BuenosAires

Du dimanche 11 janvier au mardi 3 février 2015

Notre séjour en Patagonie et en Terre de Feu nous a donné une furieuse envie de soleil, de plage et de repos. Nous envisageons un séjour dans un bel hôtel au Bahamas ou dans les Caraïbes. Mais cette fin de périple sonne également la fin de nos finances alors ce sera destinations raisonnables : Buenos Aires, qui devrait combler notre besoin de soleil et de chaleur, et Chicago pour retrouver Karine et Marie-Laure et finir ce périple entre copines.

A notre arrivée, nous sommes servies, il fait une chaleur à crever. Nous enchaînons les visites, la ville nous rappelle étrangement Paris ! Régulièrement des orages éclatent mais rien de bien méchant. L’envie de se prélasser sur du sable fin nous travaille toujours, nous éprouvons de plus en plus de difficulté à profiter pleinement de la ville. On épluche toutes les offres vacances de dernière minute, tout y passe : voyageprive, lastminute… Mais rien, nous sommes maudites !

Alors pour nos derniers jours à Buenos Aires, nous cassons notre tirelire et louons un appartement avec piscine, ce n’est pas la plage mais presque.

A peine les lieux investis que des trombes d’eau s’abattent sur la ville. Pas grave, un orage de plus, nous allons bientôt plonger dans notre bassin… Trois jours plus tard, le soleil revient enfin ! Mais nous devons quitter les lieux et nous n’avons pas profité une seconde du solarium en bois exotique et du lagon turquoise : la poisse !

Direction Chicago. Raté pour la destination soleil, la ville est un glaçon géant à cette période.

Nous sommes super bien accueillies par nos copines Marie-laure et Karine, un peu moins par Milo, leur « labpitt » très possessif. Par labpitt, il faut entendre mi-labrador, mi-pittbull, pour moi il n’est que pitt ! Bref, le fauve refuse notre présence près de ses maîtresses et nous le fait savoir. Dès que nous bougeons un orteil, il nous aboie dessus avec sa grosse voix. Inutile de préciser que je m’exécute sans broncher, je ne bouge pas !

Sinon, la ville est super agréable et nous la visitons tranquillement au soleil mais dans le froid. Les filles nous fournissent de nombreuses explications et nous guident bien mieux que le Lonely Planet. C’est tellement cool de les retrouver après deux ans et demi ! Et on arrive même à faire abstraction de notre retour si proche.

Au fil des jours, Milo nous accepte, Julie peut même lui faire des câlins et circuler librement dans l’appartement. Moi, je l’avoue je suis beaucoup moins téméraire ! Et heureusement que la situation s’est améliorée car nous sommes confinées dans l’appartement, une tempête de neige s’abat sur la ville. En quelques heures, Chicago est recouvert d’une épaisse couche de neige, 50 cm environ. Nous voulions nous prélasser sur le sable, nous finissons par faire de la luge en plein blizzard, c’est pas mal aussi finalement !

Fin du séjour américain… Fin du voyage… Retour en France, on sort les mouchoirs !

Bref c'est la fin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>